Les Alambrisans débarquent

Couv l'Edit d'Alambrisa

Voici la page à partir de laquelle le roman sera accessible : cliquez ici ! (comment ça, je suis autoritaire ?).

L’histoire se déroule dans un univers de fantasy, mais traite de sujet bien réels, tels que la paix, la confiance, l’amitié et la construction de soi. Et si je cite la paix en premier, ce n’est pas un hasard : les personnages évoluent dans un monde où la guerre a quasiment été éradiquée. Une utopie, donc. Mais vous verrez bien assez vite qu’à Alambrisa, paix ne rime pas avec ennui !

Histoire de vous mettre en conditions (enfin, je l’espère), voici l’amorce de l’intrigue : Tellur est un monde en Paix, un rêve devenu réalité grâce à l’Édit d’Alambrisa.
Jeune Douée ambitieuse, Sicara Narki projette d’accéder au prestigieux statut de Mageresse en intégrant l’inégalé Conservatoire d’Alambrisa. Mais une série de drames sans précédent vient perturber la Paix et le quotidien de Sicara prend une tournure inattendue et dangereuse qui changera du tout au tout le cours de son existence… et peut-être même la civilisation de l’Édit tout entière.

L’Édit d’Alambrisa sur Scribay

AlambrisaIl m’a fallu des années pour trouver l’inspiration, mais ça y est : j’ai réécrit le début de L’Édit d’Alambrisa, et je continue sur ma lancée avec la suite.

Cette nouvelle version ne sera pas auto-publiée, car j’ai décidé de suspendre cette aventure chronophage, à laquelle je ne consacrais pas les moyens nécessaires.

L’Édit, dans sa version originelle, ne sera donc bientôt plus accessible sur Internet. En revanche, je souhaite m’investir pleinement dans la nouvelle version. C’est la raison pour laquelle elle sera progressivement publiée sur le site Scribay, où elle pourra être lue gratuitement par tous ceux qui le souhaitent.

Ainsi, si vous avez envie de prendre part à l’aventure, vous pourrez commenter et même annoter le texte, et m’aider à l’améliorer… ou simplement profiter de la vue et vous laisser bercer par la brise qui souffle sur les hauteurs de la Cité d’or !

En attendant la première publication, vous pouvez d’ores et déjà venir repérer les lieux : en cliquant ici!

À bientôt,

Alix

Le nez dans les carnets

carnets juin 2020Confinement ou pas, ici, ça a écrit !

Axel Jomo planche sur la touche finale du Royaume des Pierres, afin de concocter une fin à la hauteur de l’aventure et de son univers !

De mon côté, je me suis attelée à la réécriture du début de L’Edit d’Alambrisa. Sans en changer le contenu, je retravaille la forme afin de rendre les premiers pas du lecteur aux côtés de Sicara plus dynamiques.

Premières lignes…

bannière enluminée fine

Je ne suis pas une histoire.

bannière enluminée fine

Une éternité.

C’était le temps qu’il lui semblait avoir passé le dos collé à ces briques humides, la pluie ruisselant sur ses épaules par une brèche dans la toiture. Elle était glaciale. Tout ici était glacial. D’abord la pluie, bien sûr, mais aussi ses loques détrempées et le gris des tuiles cassées. Et puis la peur, évidemment. Un étau invisible et implacable qui lui broyait l’estomac. Quoique… En dépit de sa situation, il faillit laisser échapper un rire nerveux. Ça, c’était la faim, pas la peur. Lire la suite

Alerte résurrection !

scribay

Ok, j’y vais un peu fort, mais il y a un peu de ça, même si ce n’est pas le propos pour le moment.

Je profite de cet espace pour parler de mon nouveau projet, qui est désormais plus qu’un projet puisqu’il est en cours. Il s’agit de l’écriture d’un roman jeunesse-fantasy qui je l’espère, sera achevé à l’issue du NaNoWriMo.

Afin de me motiver, je me suis inscrite sur le site scribay.com, qui permet de publier ses travaux en cours d’écriture. Le roman est donc publié au fur et à mesure, et chaque lecteur peut donner son avis et des conseils. C’est assez déstabilisant au début, car j’ai coutume de couver mes écrits et de les « bricoler » à l’infini avant publication (preuve en est, le tome III de L’Ordre du Domaine Unique n’est toujours pas dispo !). Mais au final, mon écriture est plus directe et plus efficace. Moins de tergiversations de mon côté, et plus d’action du côté des personnages. 

Je ne ferais pas ça pour tous mes romans, mais c’est un mode d’écriture qui correspond plutôt bien à celui-ci. Néanmoins, je vous en laisse seuls juges : rendez-vous sur scribay.com !